Culture Cuisine
Culture Cuisine
login
 


Liens sur vignettes ci-dessous








 Retour...



 

Électro Dépôt : réparer plutôt qu’acheter 

L’enseigne low cost s’associe à Spareka, start up engagée dans la réparabilité, pour inviter ses 16 millions de clients à réparer leurs appareils plutôt que d’en changer. Concernant le gros électroménager, ce partenariat a pour vocation de s’étendre au petit. 

 

40% des gros appareils électroménagers jetés en France sont réparables et 94% des pannes peuvent être résolues par tout un chacun. Côté prix, 3 autoréparations sur 4 coûtent moins de 50 euros. Partant de ce constat, Électro Dépôt se mobilise pour encourager les Français à réparer. C’est une première dans le secteur en France. Avec Spareka, l’enseigne met à portée de clic les pièces détachées couvrant 100% de son offre de gros électroménager en marques propres et marques internationales. Sur son site, ses réseaux sociaux, depuis son SAV et en magasin, Électro Dépôt revendique son choix avec une campagne sans équivoque : « Réparez-vous-même plutôt que jeter »

 

Créée en 2004 et développant un concept alternatif importé des États-Unis, Électro Dépôt a ouvert son premier magasin à Bruay-la-Buissière (62). L’enseigne compte aujourd’hui 82 dépôts implantés en France,8 en Belgique et 4 en Espagne, pour des effectifs de 1800 collaborateurs et un chiffre d’affaires ayant dépassé le milliard d’euros en 2019.

 

Fondé et dirigé par Geoffroy Malaterre depuis 2012, le site de e-commerce de Spareka compte aujourd’hui plus de 30 000 visiteurs uniques par jour et plus d’un million de clients. Engagée dans la réparabilité et l’économie circulaire, cette plateforme développe un axe pédagogique très fort. Avec 8 millions de références de pièces détachées, l’entreprise propose de nombreux outils digitaux gratuits pour apprendre à réparer soi-même : 750 vidéos tutoriels, des diagnostics de panne, un forum communautaire, ou encore des ateliers gratuits.

 

J.B



Liens sur vignettes ci-dessous