Culture Cuisine
Culture Cuisine
login
 


Liens sur vignettes ci-dessous










 Retour...



 

Recette d’une cuisine à effet « Waaou »

Pour faire une bonne cuisine qui marquera l’esprit des convives, il faut de bons ingrédients et y consacrer du temps et des moyens. La règle est aussi valable pour la cuisine équipement ménager, dans laquelle les composants fonctionnels ont un rôle déterminant et vecteur d’émotion. Explications de Ralf Müterthies, responsable du département recherche et développement chez Hettich.

 

Culture Cuisine : Quelle importance le groupe Hettich accorde-t-il à l'univers de la cuisine et à son amélioration pour les cuisinistes et les consommateurs ?

Ralf Müterthies : « Les gens sont tous les jours en contact avec les produits de Hettich sans le remarquer vraisemblablement. Nos ferrures sont en effet montées dans le meuble de telle sorte que souvent on ne peut plus les voir, alors qu’on ressent le confort qu’elles procurent. Cela est valable surtout dans la cuisine : si elle a été conçue de façon fonctionnelle et ergonomique, cela rend le travail qui y est effectué simplement plus agréable. Notre technique pour les meubles apporte une contribution précieuse à cela. Nous développons des ferrures ingénieuses pour de multiples applications et nous apportons toujours avec nos concepts un nouvel élan et des idées novatrices dans la conception de la cuisine – et cela n’est pas valable uniquement pour les meubles mais aussi pour les appareils ménagers, dont le réfrigérateur. Autre exemple : dans le lave-vaisselle, le panier sort à une hauteur pour charger et décharger la vaisselle confortablement. De même les grands tiroirs très chargés peuvent être ouverts facilement et également être fermés de façon douce et silencieuse. Les armoires murales peuvent être remplies de façon ergonomique Une légère pression sur la façade sans poignée suffit pour que s’ouvrent les portes d’appareil ou de meuble équipées de nos systèmes de ferrures intelligentes. Une kitchenette peut aussi disparaitre complètement et facilement derrière une façade chic.

 

 

Ces solutions et de nombreuses autres tout autant utiles fournissent des arguments convaincants de haute qualité, fonctionnalité et sécurité aux concepteurs vendeurs de cuisine, en suscitant des émotions positives avec les clients. Cet effet « Waaou » se produit lorsqu‘ils manipulent l’un de nos tiroirs pour la première fois et sont surpris de la douceur du mouvement. Cela participe au sentiment agréable de réaliser une cuisine de rêve jusque dans les détails de l’individualisation du design, avant de profiter chaque jour d’un confort supplémentaire.

 

Culture Cuisine : Quelle part de votre chiffre d'affaires consacrez-vous à l'innovation ? Réalisez-vous des études sociologiques afin de mettre au point des solutions optimales ?

Ralf Müterthies : Hettich consacre en moyenne 5 % de son chiffre d’affaires annuel dans la recherche et le développement. En 2018, nous avons même investi 119 millions d’euros des 1,059 milliard d’euros de C.A réalisés. Hettich continuera d’investir massivement à l’avenir dans l’expansion de sa capacité de production, de nouveaux produits et la rationalisation ainsi que dans le numérique. Notre équipe Intelligence-Team agit comme un dénicheur de tendance pour l’ensemble du grouppe Hettich. Des analyses de marché et des études sur les besoins sont régulièrement effectuées. Tous les résultats sont intégrés à la planification stratégique et au développement de nos produits, parce que chez Hettich nous avons l‘ambition de toujours regarder vers l’avant et de développer dès aujourd’hui les solutions pour meubles répondant aux exigences de demain.

 

Culture Cuisine : Combien de personnes travaillent à votre bureau d'études sur ce sujet ? Quelles sont les spécialisations de leur métier ?  

Ralf Müterthies :  100 collègues travaillent chez nous dans le développement des produits. Il s’agit d’équipes composées de différentes spécialités, de l’ingénieur au designer. En plus de l’équipe de base, nous incorporons également de temps en temps nos fournisseurs ou nos clients dans le développement. La composition change en fonction de l’avancement du projet. C’est ainsi que nous groupons dans chaque phase de projet la connaissance et l’expérience de différents domaines, pour toujours atteindre pour chacun de nos produits le meilleur résultat possible en termes de qualité, design, fonction et économie.

 

Culture Cuisine : combien de temps s'écoule entre les premières réflexions sur la création d'une nouvelle solution produit et son lancement sur le marché ?  

Ralf Müterthies : En moyenne il s’écoule deux à trois ans de la première idée jusqu’au produit commercialisable. Notre revendication est d’avoir toujours en vue la facilité d’utilisation et la longévité lors du développement d’un nouveau produit. La base des prototypes est régulièrement contrôlée. En plus de notre ingéniosité, la gestion de la qualité cohérente est l’un des facteurs de réussite de Hettich. »

 

Propos recueillis par J.A



Liens sur vignettes ci-dessous