Culture Cuisine
Culture Cuisine
login
 


Liens sur vignettes ci-dessous










 Retour...



 

Quel financement pour la cuisine équipée ?

Après l’agrandissement de leur logement, l’installation d’une cuisine ou d’une salle de bains est le type de travaux pour lequel les français recourent le plus au crédit. C’est, entre autres, ce qu’a révélé Mickael Debonnez, directeur commercial Paris IDF de BNP Personal Finance (Cetelem) lors de la Foire de Paris. Extraits.     

 

Lors de la conférence donnée sur le thème de la cuisine équipée, le responsable a précisé en préambule le rôle de Cetelem, organisme leader du financement aux particuliers (mieux connu sous l’expression de crédit à la consommation) en France et en Europe avec 27 millions de clients.  

 

Mickael Debonnez a ensuite rappelé la bonne santé de la cuisine équipée qui, « en 2018 comme en 2017, a enregistré la meilleure performance du marché de l’ameublement (+1,1%) avec un chiffre d’affaires 2018 de 2,6 Milliards d’euros, et ce malgré un ralentissement de la croissance sur ce secteur (+3,7% en 2016, +4% en 2017). »

 

D’autres points essentiels sont à retenir de son intervention :     

 

- Le marché parvient progressivement à se soustraire de sa dépendance des mises en chantier de logements neufs, la chute de ces dernières en 2018 n’ayant pas empêché le segment de progresser.

 

- La croissance est à mettre principalement au crédit des spécialistes cuisine représentant 27,4 % du marché du meuble, la grande distribution se montrant plus en retrait malgré de belles performances de certaines enseignes.

 

- Les cuisinistes enregistrent ainsi les meilleurs résultats de la filière distribution de l'ameublement grâce notamment aux opérations marketing et communication, à l'amélioration des concepts de magasins, ou encore aux services associés proposés aux clients finaux (expertise, plans 3D, prise de mesures, livraison, pose).

 

- Le prix moyen d’une cuisine est de 5 800 € (y compris grande distribution).

 

- Le faible taux de renouvellement des cuisines en France (23 ans contre 15 ans en moyenne dans les autres pays européens) ouvre un potentiel important.

 

- Plus d’un tiers des ménages français envisage de réaliser des travaux dans leur logement dans les 2 ans. Parmi les travaux envisagés, arrivent en tête des travaux de décoration, suivis par des projets plus onéreux tels que l’installation d’une cuisine ou d’une salle de bain.

Ainsi, 9,7% des foyers français envisagent l’installation d’une cuisine dans les 2 prochaines années.

 

- Après l’agrandissement de leur logement, l’installation d’une cuisine ou d’une salle de bains est le type de travaux pour lequel les français recourent le plus au crédit, que les fonds soient inclus dans leur crédit immobilier ou qu’il s’agisse d’un crédit à la consommation dédié. Ainsi, 30,9% des clients ayant refait leur cuisine l’ont financée à crédit, dont 15% via leur prêt immobilier, 4,1% via un PTZ et 16,5% via un prêt pour travaux.

 

J.B



Liens sur vignettes ci-dessous