Culture Cuisine
Culture Cuisine
login
 


Liens sur vignettes ci-dessous










 Retour...



 

 

Schüller : un bel esprit d’ouverture !

Alors que Schüller conclut sa meilleure année en France, Fabrice Larivière, gérant de la filiale hexagonale, « fidèle aux valeurs humaines de l’entreprise familiale », nous a invité à demander à ses collaborateurs quels ont été les faits marquants ayant motivé ce succès. Aussi ont-ils bien fait « blocs » pour répondre aux attentes…

 

Pour Teddy Escoffet, en charge du grand sud-est, la notoriété de Schüller a considérablement évolué au cours des 12 derniers mois. « Je reçois un nombre important d'appels de cuisinistes désireux de me rencontrer afin de mieux connaître la marque, en vue de la référencer dans les prochains mois. Deux raisons principales motivent cette démarche :  travailler avec un fournisseur jouissant d'une bonne réputation pour ses délais de livraison, et bénéficier de la grande profondeur de gamme de Schüller. C’est en effet notre force de proposer 180 façades avec toutes les structures et tous les coloris possibles sur le marché de la cuisine. » Le positionnement tarifaire du deuxième fabricant allemand joue aussi en sa faveur, notamment le caractère ultra compétitif de ses façades en laque, selon le responsable régional, qui souligne la bonne appréciation des distributeurs spécialisés concernant les solutions tout-en-un (blocs comprenant l’électroménager). « Depuis ma prise de fonction chez Schüller en septembre dernier, une dizaine de prospects m'ont fait part de leur projet de développement avec nous, laissant augurer une très bonne année 2019 » conclut-il enthousiaste.       

 

Responsable commercial du grand ouest, Romain Coudé fait écho à son collègue en notant que « l’un des principaux changements de cette année 2018 aura été de développer le commerce des blocs électroménagers chez les cuisinistes indépendants. La possibilité d’offrir une ou deux pièces d’électroménager sans augmenter le prix d’achat de la cuisine aura été un véritable outil d’aide à la vente. Cela permet aux magasins d’augmenter leurs marges et de faciliter les ventes grâce à ce nouveau levier. De plus, cela donne aux cuisinistes traditionnels l’avantage de se battre avec les mêmes armes que les grandes enseignes spécialisées, celles-ci ne vendant plus qu’avec des blocs mixtes. Cela aura été le cas pour L’Atelier de la cuisine, à Guérande (Loire-Atlantique) ou pour RB Cuisines et Créations à Concarneau (Finistère), des cuisinistes à forte notoriété et expérimentés qui ont pu ajouter une corde à leur arc en devenant expert dans l’art des blocs mixtes. » Concernant les raisons expliquant le succès de Schüller auprès des cuisinistes au cours de l'année écoulée, Romain Coudé souligne qu’elles sont multiples, se conjuguant dans la politique appliquée par le fabricant pour permettre aux cuisinistes de réussir dans leur activité de commerce dans un marché en constante évolution. Et de mentionner « tout d’abord, une offre produits très large pour répondre à la majorité des demandes clients, une usine à la pointe de la technologie qui ne cesse d’innover et de s’agrandir, des gestionnaires francophones qui redessinent et analysent chaque plan afin d’éviter tout risque d’erreur. Je dois y ajouter des sessions de formations en Allemagne et un accompagnement régulier sur le terrain. » conclut-il  

 

Pour Nicolas Guyot, son alter ego du grand quart sud-ouest de la France, « l’une des ouvertures les plus marquantes de cette année 2018 est probablement la société Turini à Toulouse, ancien concessionnaire Mobalpa et dans le top classement de cette enseigne pendant de nombreuses années. La transition en tant qu’indépendant et notre partenariat commun ont permis de continuer un bel accroissement d’activité, et d’avoir de belles perspectives. Grace à ce partenariat, de nombreux concessionnaires de grandes enseignes françaises s’interrogent sur les besoins d’une filiation. Nous avons des challenges intéressants dans les années à venir. » De manière plus globale, ce responsable commercial estime que « les cuisinistes indépendants sont rassurés par les valeurs, l’expertise et le savoir-faire de Schüller qui est devenu un acteur important du marché Français. Nous accordons une place primordiale à la relation humaine avec nos partenaires distributeurs. » Dans sa méridionale région de suivi et de prospection, les blocs électroménagers proposés sous la marque intégrée Juno constituent également les forces principales par lesquelles les marges des cuisinistes sont améliorées (« jusqu’à plus de 10 % ») et les leviers de vente accrus pour les revendeurs vis-à-vis de leurs clients. 

 

Outre au travers de sa marque éponyme et de Juno, la puissance de groupe développée par Schüller, un des leaders allemands – et donc européen - de la fabrication de cuisines pour les cuisinistes, s’exprime aussi par next125, sa jeune marque premium qui séduit un nombre croissant de professionnels, comme nous l’avons relaté à plusieurs reprises sur notre magazine associé Culture Agencement. Selon Laurent Breuil, responsable nord, est et Paris, ce que les distributeurs spécialisés, « à l’instar de notre historique partenaire l’Atelier de Marthe à Paris Centre au Châtelet ou très récemment SD Création à Courbevoie (Hauts-de-Seine), ce que les cuisinistes apprécient, c’est le bon rapport qualité/prix et le fait de pouvoir proposer des produits uniques sur le marché comme la table next125, les accessoires de crédence next-cube et la nouvelle surface Fenix qui sont exclusifs à notre marque, et bien d’autres choses. next125 offre un design, fait de lignes parfaites et d’ergonomie, la distinguant des autres marques de cuisines haut de gamme. »

 

Propos recueillis par J.A



Liens sur vignettes ci-dessous