Culture Cuisine
Culture Cuisine
login
 


Liens sur vignettes ci-dessous
















 Retour...



 

LivingKitchen éclairera le futur de la cuisine

Dans quelle mesure les tendances de l’alimentation et de nos mœurs font-elles évoluer le design et les technologies appliquées à la cuisine ? Plaçant la sociologie à sa juste place essentielle, LivingKitchen répondra à cette question au travers de trois animations en janvier prochain à Cologne.

 

Pour en savoir plus, le mieux est de se rendre au salon, les modalités de visite étant à découvrir en cliquant sur la bannière à droite en marge de cet article. En attendant, voici quelques informations pour comprendre la thématique soulevée ici.       

 

La cuisine traditionnelle a changé d’aspect ces dernières années de manière plus prononcée que les trois décennies précédentes. Et elle continue d’en changer rapidement. Où conduit cette évolution ? « Il y a avant tout trois choses qui contribuent à la transformation de la cuisine en centre de la vie moderne : les innovations technologiques des appareils, les tendances du design ainsi que l’évolution de la culture culinaire et alimentaire », selon Matthias Pollmann, vice- président Trade Fair Management Koelnmesse. « Seule la synthèse des trois donne corps à la cuisine de demain. »

 

Voilà pourquoi, du 14 au 20 janvier 2019, ces thèmes seront au cœur du nouveau programme d’animation de LivingKitchen, l’événement international dédié à la cuisine dans le Parc des expositions de Cologne. Les trois événements Future Technology, Future Design et Future Foodstyles se pencheront sur la conception future de la cuisine et à la forme que prendra son équipement, en répondant la question de savoir comment nous vivrons à l’avenir.

 

La cuisine est plus qu’un espace où préparer à manger dans une atmosphère de convivialité, elle est synonyme de style de vie. Certes, LivingKitchen est avant tout une plateforme d’affaires et une vitrine des nouveautés. Néanmoins, la manifestation colonaise se conçoit de plus en plus comme un forum de discussion sur l’avenir de la cuisine sous ses divers aspects. C’est que, tout comme ce fut le cas en son temps pour la cuisine de Francfort, conçue en 1926 par l’architecte autrichienne Margarete Schütte-Lihotzky et considérée comme la première cuisine agencée, la cuisine est aujourd’hui à nouveau un laboratoire des différents styles de vie. C’est pourquoi elle renvoie une image de l’évolution de notre société.

 

Future Design : Alfredo Häberli et sa vision de la cuisine

Future Design, dans le hall 4.2, servira d’espace expérimental à LivingKitchen pour formuler les idées les plus diverses et concevoir ainsi la cuisine de demain. Le designer de renommée internationale Alfredo Häberli fera partager sa vision de la cuisine avec un concept global, présenté sur 160 m², et offrant un aperçu captivant des perspectives en matière de design. Sur une deuxième surface de présentation d’environ 240 m², de jeunes designers présenteront une large gamme d’éléments de cuisine, de concepts, d’accessoires et d’usages possibles d’une grande originalité. Ces projets et les prototypes de la LivingKitchen Selection sont sélectionnés par un jury international qui décernera pour la première fois un prix spécial dans la catégorie cuisine, ceci dans le cadre du Pure Talents Contest, le concours international de jeunes designers dont imm cologne s’accompagne depuis 16 ans.


Future Technology : l’espace de vie intelligent de demain

Sur la base des technologies déjà disponibles aujourd’hui, les possibilités du futur seront présentées sur environ 600 m² dans le hall 4.1. L’accent sera mis sur les technologies connectées dont l’incidence sur notre espace de vie est concrètement perceptible dans la cuisine créée par l’initiative Let’s be smart.

 

Future Foodstyles : que cuisinerons-nous demain ?

Reste aussi à savoir dans quelle mesure a conception des cuisines sera modifiée par les tendances de l’alimentation. Par exemple, la cuisine privée de demain deviendra-t-elle une « cuisine froide » où, pratiquement plus rien ne sera servi au comptoir lunch, les fêtes étant célébrées dans la cuisine commune ? Ou bien la cuisine sera-t-elle entièrement confiée à un robot ? À l’encontre de cette tendance, utilisera-t-on une cuisinière à gaz pour faire mijoter dans du bouillon de poulet les légumes récoltés dans la parcelle de jardin que l’on aura louée ? Le débat portera ainsi sur des solutions en matière d’auto-production, de jardinage urbain, de fermes indoor et de cuisines en plein air. Déployée sur 350 m² dans le hall 5.2, l’installation abordera de manière intéressante des évolutions de notre société comme l’urbanisation et les concepts de partage, mais aussi des tendances culinaires et alimentaires, sans oublier les robots-cuisiniers et les fours dits intelligents.

 

J.A

Visuels : en haut Arda – au milieu : KitchenLab



Liens sur vignettes ci-dessous