Culture Cuisine
Culture Cuisine
login
 


Liens sur vignettes ci-dessous
















 Retour...



 

Le maussade mois de mai (sauf, bien sûr, pour…)

Si le dicton météorologique d’avril s’est confirmé pour le marché de l’ameublement domestique, la météo du mai a contredit l’embellie traditionnellement annoncée. Mais le premier semestre s’est déroulé, une fois de plus, sous un ciel plus clément pour les cuisinistes.

 

Après avril, le marché recule à nouveau en mai de 3,3%. C’est la première fois depuis deux ans que le marché affiche deux mois consécutifs en recul. On notera bien que ces dernières semaines, les mises en chantier de logements neufs ainsi que les transactions dans l’immobilier ancien commencent à ralentir, mais les pics des derniers mois devraient normalement encore assurer de bons résultats du côté de la fréquentation et de la consommation de meubles. Pourtant, de l’avis de nombreux professionnels du secteur, la fréquentation a atteint des niveaux très bas en avril et mai, comme ils n’en avaient pas vu depuis longtemps.

 

Sur les cinq premiers mois de l’année, l’activité recule de 1 %, soit la plus mauvaise performance du marché sur cinq mois depuis 2014. Parmi les familles de produits, comme d’habitude les meilleurs résultats sont à aller chercher du côté de la literie et de la cuisine, même si le mois de mai aura été plus délicat également pour ces deux segments. Côté circuits, sans surprise ce sont les spécialistes cuisine et literie qui s’en sortent le mieux et qui s’affichent comme les plus réguliers sur ce début d’année.

 

Source : Ipéa

 



Liens sur vignettes ci-dessous