Culture Cuisine
Culture Cuisine
login
 


Cliquer sur les logos pour en savoir plus














 Retour...



 

Un salon bien ancré dans la réalité de son marché

C’est l’impression laissée à Philippe Reverseau, directeur France d’Elica, par l’édition 2018 de Batibouw, plus grand salon belge de la construction, de la rénovation et de l’aménagement intérieur pour les professionnels et les particuliers, tenue à Bruxelles du 22 février au 4 mars. Avec un regret en comparant la situation en France.

 

Culture Cuisine : Qu’avez-vous pensé du cru 2018 de Batibouw ?   

Philippe Reverseau : « J'ai bien évidemment surtout visité la partie réservée au secteur de la cuisine et j'ai trouvé que c'était un très beau salon de manière générale, avec une segmentation pertinente et une circulation facile, en dépit du nombre important de visiteurs qui s'y sont rendus, ceci dès la fin de la première journée. Les stands étaient nombreux représentant la quasi totalité des marques actives sur le marché de la cuisine, qui était ainsi bien représentée dans sa grande diversité. Les espaces d'exposition étaient aussi attrayants. Peut-être le dynamisme de Batibouw tient-il au fait qu'il accueille les professionnels de la cuisine mais aussi le grand public, comme le font d'ailleurs, durant le week-end de clôture, les deux salons leaders en Europe que sont LivingKitchen à Cologne et Eurocucina à Milan. Cette mixité change considérablement l'ambiance générale du salon et conduit ses participants faire des efforts particuliers dans le soin de leurs stands pour mieux séduire les consommateurs et entretenir l'image de leur marque. On sent bien que Batibouw est totalement intégré au marché global de l’habitat Belge. Il est bien dommage que le dynamisme ce format mix « B2B & B2C » ne soit pas utilisé en France par la Foire de Paris ou le Sadecc.

 

Culture Cuisine : Avez-vous remarqué une tendance particulière concernant les ensembles de cuisine ? 

Philippe Reverseau : Non, aucune ne m'a particulièrement marqué au niveau des cuisines, à part peut être la prolifération de la couleur noire. Si on ne voit pas de prototypes ou de grandes nouveautés à Batibouw, la force de cette manifestation est au contraire d'être très bien ancrée dans la réalité de son marché, avec une offre rationnelle, composée non pas des produits qui se vendront peut-être demain, mais de ceux qui se vendent déjà aujourd'hui dans les magasins. On a l'impression que les exposants font véritablement de la préconisation en matière d'équipement ménager, même s'ils ne vendent pas directement, renvoyant les consommateurs intéressés vers des points de vente agréés. Et les résultats sont au rendez-vous, certains exposants m'ayant confié réaliser un tiers de leur chiffre d'affaires durant les 10 jours d'exposition ! Il y a des animations commerciales organisées tout autour du salon, phénomène que l'on ne retrouve pas en France, et qui font de Batibouw une période de promotions à part entière. Aussi, il n'est pas étonnant que cette manifestation soit devenue au fil des années en Belgique une véritable institution populaire et un vecteur de dynamisme pour le secteur de l'habitat. Coté électroménager en revanche, j'ai pu constater avec plaisir que de nombreuses marques exposaient des modèles de plaques aspirantes, en les mettant particulièrement en avant. Or, Elica est à l'avant-garde de ce segment de marché, et cet engouement conforte notre position, tout en participant activement à le rendre plus dynamique et apprécié d'un plus grand nombre de consommateurs. Nous comptons bien conserver notre avance et les visiteurs d’Eurocucina pourront découvrir en avril prochain la profusion de nouveautés sur notre stand deux fois plus grand qu'il y a deux ans. »

 

Culture Cuisine : La marque Elica avait-elle un stand à Batibouw ?

Philippe Reverseau : Non pour la simple raison que nous ne sommes pas encore présents en Belgique avec une structure locale. Nous y travaillons et nous serons certainement présents au prochain Batibouw. Mais nous aurons prochainement l’occasion de montrer aux professionnels et au grand public nos nouveautés 2018. En effet, Elica sera présent sur le salon Eurocucina de Milan mi-Avril avec un stand deux fois plus grand qu’il y a deux ans. Toute l’équipe commerciale d’Elica France sera présente et nous espérons avoir la visite de nombreux cuisinistes Français …et Belges !

 

Propos recueillis par J.A



Cliquer sur les logos pour en savoir plus