Culture Cuisine
Culture Cuisine
login
 


Cliquer sur les logos pour en savoir plus










 Retour...



Une libre découverte vaut mieux qu’un discours marketing  

C'est ce principe détourné de Confucius que l'équipementier italien Salice a appliqué sur son stand lors du salon Eurobois de Lyon, en laissant délibérément les visiteurs manipuler ses solutions ergonomiques pour meubles de cuisines, et être ainsi naturellement séduits. Explications par Eric Tiberghien, directeur de la filiale française.

 

Culture Cuisine : Le stand de Salice semble avoir été non seulement l'un des plus remarqués mais aussi fréquenté de cette édition 2018 d’Eurobois qui s’est tenue du 6 au 9 février à Lyon Eurexpo. Cette impression est-elle conforme à la réalité ?

Eric Tiberghien : « Oui, elle l'est, mais je dois avouer que nous avons profité d’une meilleure qualité générale de la manifestation par rapport à l'édition précédente, ce qui a attiré un nombre plus important de visiteurs professionnels, séduits par une offre produits intéressante et présentée sur des stands particulièrement soignés. Il est vrai que celui de Salice a été particulièrement remarqué, non seulement parce qu'il était visible de loin avec son arche servant de balise, mais aussi en raison de la disposition de son agencement qui, sur une surface de 77 m2, accrue de 30 %, exposait nos produits dédiés aux différentes pièces de l'habitat. Notre succès ici vient donc récompenser les investissements que nous avons consacrés à notre présence, estimant qu’Eurobois va devenir le principal salon dédié à la filière de l'ameublement en France.

 

Culture Cuisine : Quels produits ont connu le meilleur succès sur votre stand ?

Eric Tiberghien : Ce sont les références que nous avons lancées il y a 12 ou 18 mois et qui connaissent déjà un franc succès sur le marché, tels que le relevant Wind et l’abattant Pacta. Nous présentons aussi une nouveauté avec la charnière Silentia+ dont l'un des avantages est d'assurer une qualité d'amorti identique sur les grandes ou petites portes. Autre innovation remarquée : le système Slider M35 Top Reverso de portes coulissantes coplanaires, avec une ouverture télécommandée vers l'extérieur, ce qui le destine particulièrement aux meubles TV, et qui s'inscrit donc pleinement dans la nouvelle fusion de la cuisine et du séjour au sein de l'habitat. Enfin, nous nous sommes aussi distingués avec la gamme d'aménagements de tiroirs Split, composée de bacs épurés qui permettent une organisation selon les besoins et envies de chacun. Nous avons délibérément laissé les visiteurs manipuler tous nos produits en situation d'installation, car nous sommes convaincu - et l'expérience l’a démontré à Eurobois - que ces découvertes libres valent bien mieux que des discours d’auto-promotion et marketing. Nous nous adressons en effet à des professionnels avertis qui connaissent leur métier, et nous n'avons pas à leur bourrer le crâne à coups d’argumentaires convenus pour qu’ils jugent de l’intérêt de nos produits.

 

Culture Cuisine : Votre succès à cette édition 2018 d’Eurobois est-elle une base de lancement pour une année à nouveau fructueuse pour Salice France ?

Eric Tiberghien : En effet, après un mois de janvier déjà dynamique, cela augure d'une bonne année 2018 dans la continuité de la précédente. A Lyon, nous avons touché notre cœur de cible, en renforçant les liens déjà existants avec nos clients, tout en développant de nouvelles relations avec des prospects œuvrant dans les filières de la cuisine équipée et de l'agencement sur mesure. L'ouverture d'esprit et la volonté qu'ils ont manifestées de s'ouvrir à de nouvelles solutions ne peuvent que nous ravir, parce que cela correspond depuis toujours à la philosophie de Salice. »

 

Propos recueillis par Jérôme Alberola   

Visuels : en haut : abattant Pacta

Ci-dessus : Alberto Lanfranconi, directeur Export avec Eric Tiberghien (à droite) sous l’arche du stand.  



Cliquer sur les logos pour en savoir plus