Culture Cuisine
Culture Cuisine
login
 


Cliquer sur les logos pour en savoir plus












 Retour...



Faire fusionner artisanat d’art et approche contemporaine

Telle est la volonté d’Hélène Combronde qui a installé son atelier Hatypic Design au cœur des volcans d’Auvergne. Elle pratique l’émaillage de la pierre de lave pour donner vie à des éléments de décoration et à du mobilier pour la cuisine.

 

Culture Cuisine : Quelle est l'histoire d'Hatypic Design ? Pourquoi avoir choisi de travailler la lave émaillée et quelle est sa provenance ?

Hélène Combronde : « Il s’agit d’une reconversion professionnelle. J’ai suivi la seule formation qui existe en France en matière d’émaillage sur lave, en Auvergne. J’ai travaillé chez d’autres émailleurs avant d’ouvrir mon atelier, Hatypic Design, en 2011. Mon entreprise est née d’une volonté de proposer des éléments de décor aux lignes pures où se mêlent matière apparente et couleurs éclatantes. Je me suis intéressée à la lave émaillée car elle offre une grande diversité dans le travail. Par ailleurs, ce produit local nécessitait d’être dépoussiéré ! Il a tendance à être suranné et n’a pas une très bonne image en Auvergne. Or, on peut faire énormément de choses pour le moderniser ! J’avais la volonté de travailler sur la région avec des matériaux locaux. C’est le cas aujourd’hui puisque la lave que je travaille est 100% auvergnate (pierre de Volvic, lave du Mont Dore), mon atelier étant situé près des carrières.

 

Culture Cuisine : Quel type de créations proposez-vous pour la cuisine ? Quels sont les atouts de la lave émaillée dans cette pièce ?

Hélène Combronde : Je réalise des plans de travail, des tables mais aussi des éléments décoratifs muraux tels que des crédences personnalisées. Les réalisations sont faites à la demande. Je peux répondre à des projets de cuisine de la part de menuisiers ou de cuisinistes, par exemple. L’approche est vraiment personnelle et répond à un échange avec le particulier afin de produire quelque chose de spécifique, en adéquation avec ses goûts et ses attentes. Dans la cuisine, la lave émaillée présente de nombreux atouts. C’est un produit noble, durable, aux caractéristiques techniques incomparables et qui offre d’infinies possibilités de décoration. Par ailleurs, elle est très résistante et s’adapte donc très bien à cette pièce. Par exemple, on peut déposer des casseroles chaudes sur un plan de travail sans risques. C’est aussi un produit qui se nettoie très bien.


Culture Cuisine : Quel autre type de mobilier proposez-vous ? Vous adressez-vous aux boutiques de décoration ou aux agenceurs, par exemple ?

Hélène Combronde : Je réalise des pièces comme des consoles décoratives, des tables de salon ou des coins de canapés, mais aussi des aménagements d’intérieur et d’extérieur, comme du carrelage ou des éléments décoratifs incrustés dans un sol ou des frises de salles de bains. Dans le jardin, je peux créer des pas japonais en lave émaillée ou l’incruster dans un entourage de piscine ou un patio. Ma démarche est personnalisée pour les particuliers et je peux également répondre à un projet d'architecte ou de décorateur d'intérieur. Je valorise l’aspect décoratif et contemporain de mon travail. Par exemple, je laisse souvent de la pierre apparente dans mes réalisations quand c’est possible : cela participe à un style sobre et épuré. Je travaille beaucoup grâce au bouche-à-oreille ; je n’ai pas de réseau de distribution via des magasins. L’artisanat d’art est compliqué à distribuer. Je travaille en direct ou via prescription de professionnels, décorateurs ou architectes d’intérieur. Etablir une relation de confiance avec eux est une démarche sur le long terme.

 

Culture Cuisine : Travaillez-vous avec les architectes d'intérieur et les designers sur des projets globaux ?

Hélène Combronde : En général, les architectes ou décorateurs d’intérieur me contactent pour un produit spécifique. En revanche, il est très rare d’avoir un projet global avec de la lave émaillée. Pour commencer, ce matériau coûte cher : c’est de la pierre naturelle, qui demande une mise en œuvre longue, comprenant plusieurs étapes de fabrication… En tant que spécialiste, je connais très bien ce matériau, donc je peux à la fois apporter des idées et guider les choix des professionnels en fonction des contraintes techniques. Mon approche technique est importante car les gens connaissent moyennement la lave émaillée, en réalité. En termes d’esthétique, je peux apporter des idées de mariage avec d’autres matières, par exemple. Enfin, concernant les designers, j’essaie de les approcher pour leur faire connaître mon produit qui reste encore assez confidentiel ou en tout cas méconnu.»

 

Propos recueillis par Vanessa Barbier



Cliquer sur les logos pour en savoir plus