Culture Cuisine
Culture Cuisine
login
 


Cliquer sur les logos pour en savoir plus
















 Retour...



Situé à Cogolin près de Saint-Tropez, le show-room Valente Cuisine & Bain est né d’une volonté d’élargir une offre auparavant concentrée sur les luminaires. Or, pour se mettre en lumière au sein d’un marché ouvert, l’entreprise capitalise sur sa transversalité. Rencontre avec son gérant.


Culture Cuisine : Pouvez-vous nous présenter les show-rooms Valente Design et Valente Cuisine & Bain ? Comment vos expertises cohabitent-elles ?

Manuel Valente : « Valente Design existe depuis 2005. Le show-room est spécialisé dans les luminaires design et distribuent les plus grandes marques. En 2009, nous avons souhaité diversifier notre offre en ouvrant un showroom dédié au carrelage et au bain. D’où la naissance du show-room Valente Cuisine & Bain. Puis, la cuisine a suivi. Aujourd’hui, deux magasins indépendants mais jouxtés l’un à l’autre coexistent. Leurs équipes travaillent en collaboration, afin de proposer aux clients une gamme large de produits pour leurs travaux d’aménagement et de décoration. L’équipe de Valente Cuisine & Bain est spécialisée dans la conception, la vente et l’installation de cuisines et de salles de bain de haute qualité. Du carrelage à la robinetterie, du mobilier aux appareils électroménagers, nous proposons des produits de qualité et un service dédié offrant l’avantage de ne communiquer qu’avec un seul interlocuteur durant toute la durée du projet. Nous exposons actuellement deux cuisines dans le show-room mais cela va bientôt changer. Nous souhaitons rapidement augmenter notre activité de cuisiniste. Nous nous appuyons pour cela sur un partenariat d’exception.

 

Culture Cuisine : En quoi vous distinguez-vous des cuisinistes traditionnels ?

Manuel Valente : En termes de produits, nous proposons des collections uniques au style très moderne et épuré, associé à des matériaux chics, nobles et quelques fois originaux comme le ciment, le métal ou l’argile. Nous sommes les premiers représentants dans le sud de la France de la prestigieuse marque Rifra. Elle est peu distribuée en France et nous sommes fiers d’en être distributeurs. Cela rend notre offre d’autant plus rare et attirante aux yeux des clients ; cela nous permet de nous distinguer des cuisinistes traditionnels. De plus, la gamme de mobilier proposée est totalement personnalisable et sur mesure au millimètre près, donc chaque détail est analysé pour répondre aux attentes les plus exigeantes. Nous pouvons totalement nous adapter aux projets des clients. Enfin, nous proposons un service complet, de la conception 3D à l’installation finale : nous gérons les aspects techniques de A à Z, dans l’idée d’offrir un service d’excellence.

 

Culture Cuisine : Que pensez-vous du marché actuel de la cuisine équipée, tant dans l’offre produits que dans la distribution ?

Manuel Valente : C’est un marché en croissance constante, tracté par les nombreuses constructions neuves et les taux de TVA réduits offerts par l’Etat pour les rénovations. Mais c’est aussi un marché très ouvert, investi par de nombreux acteurs, de la grande distribution aux grandes enseignes spécialisées, en passant par les cuisinistes indépendants et certains artisans menuisiers. Mais cette diversité permet finalement de répondre à des attentes diverses de la part des consommateurs, mais aussi à des budgets très différents. Cependant, il arrive que le client ait du mal à percevoir les différences entre certaines offres. Par exemple, en termes de matériaux, c’est à nous d’expliquer les particularités de telle ou telle matière car le client ne distingue pas toujours certaines spécificités à l’œil nu. En revanche, il se renseigne beaucoup sur les prix avant son passage en magasin, notamment via Internet. Il n’est pas rare qu’il arrive avec différents devis. Ce n’est donc pas sur ce seul critère que s’opère la différence même si, entre les finitions, le choix des matériaux et l’électroménager, nous pouvons déjà nous adapter à des souhaits d’investissement variables. Les clients aimant comparer, il est surtout important de leur remettre une proposition transparente et détaillée. Enfin, le fait de n’avoir qu’un interlocuteur dédié tout au long du projet est plus que jamais une plus-value aux yeux du consommateur.


Culture Cuisine : Quelles évolutions du métier de cuisiniste avez-vous remarquées ces dernières années ?

Manuel Valente : La tendance actuelle privilégie les grands espaces de vie, donc les cuisines sont très souvent ouvertes sur le séjour. La conception est primordiale et le concepteur doit désormais aussi être décorateur. Il faut donc rester très attentif aux dernières tendances et nouveautés en matière de décoration d’intérieur. La salle de bains devient également une pièce qui prend plus d’importance, presque autant que la cuisine. De ce fait, la réalisation en 3D sur des projets de cuisine et de salle de bain est devenue indispensable pour que le client arrive à les visualiser dans leur globalité. La multitude de finitions, les différentes dimensions, l’implantation ou encore la décoration sont autant de paramètres que la 3D permet de rendre plus concrets. A mon sens, elle est devenue incontournable pour conforter le client dans ses choix finaux. »

 

Propos recueillis par Vanessa Barbier



Cliquer sur les logos pour en savoir plus